Stage sur le développement de la filière bois-énergie du bocage H/F

Parc naturel régional de l'Avesnois | Ref : 275096

Stage - Ecologie / Environnement

  • Début

    Dès que possible

  • Durée

    de 3 à 6 mois

  • Localisation

    Nord

  • Indemnité

    554 € brute + tickets restaurant


Afin de valoriser le patrimoine bocager, le Parc de l’Avesnois accompagne l’essor de la filière bois-énergie du bocage depuis 2007, et particulièrement depuis 2012 avec la présence à temps plein d’un chargé de mission bois-énergie.

Le bois-énergie constitue une alternative intéressante aux énergies fossiles et présente un nombre d'atouts important :

  • préservation de l'environnement par :
    • la réduction des gaz à effet de serre (CO2) : le chauffage au bois est neutre vis-à-vis de l’effet de serre. Le gaz carbonique émis lors de la combustion du bois a en effet été antérieurement capté par les végétaux durant leur croissance, alors que celui émis par les combustibles fossiles substitués provient du sous-sol et contribue ainsi à l'enrichissement de l'atmosphère en gaz à effet de serre.
    • la maîtrise des pollutions atmosphériques, en évitant l'élimination des déchets dans des conditions peu satisfaisantes (brûlage à l'air libre, émission de poussières…) ;
  • aménagement du territoire par une politique de plantation de haies et de bandes boisées en bordure de rivières notamment, qui trouve sa justification, au-delà de l'aspect paysager, dans la lutte contre l'érosion des sols et la préservation de la qualité de la ressource en eau (voire sa reconquête) ;
  • développement économique et local par la création d'activités autour de la production de combustible et de l'exploitation des chaufferies : au total, le bois-énergie mobilise 3 à 4 fois plus d’activité économique que les énergies fossiles qu’il substitue ;
  • économie sur les charges de chauffage pour les usagers desservis par la chaufferie bois. Le combustible bois est beaucoup moins cher que les énergies fossiles, ce qui compense largement le surcoût d’investissement. De plus la chaleur bois présente une grande stabilité tarifaire ;

La mise en place de chaufferies au bois, même à petite échelle, participe au développement durable, à la valorisation du bocage, et constitue une alternative à l'épuisement des énergies fossiles.

Stage sur le développement de la filière bois-énergie du bocage H/F

Missions :

Le stagiaire sera chargé d’évaluer la ressource bocagère disponible sur les exploitations agricoles sur le territoire de l’Avesnois et éventuellement de la Thiérache de l’Aisne. L’enquête serait réalisée par un prestataire extérieur. Ainsi il s’agira de préparer l’enquête, notamment en définissant le nombre d’exploitations agricoles à enquêter afin que les résultats soient statistiquement fiables. Il convient en effet pouvoir extrapoler les résultats à l’échelle de l’ensemble des exploitations agricoles. Le stagiaire assurera ensuite le suivi de l’enquête, puis l’analyse statistique, et l’extrapolation.

Cette enquête permettra d’estimer la ressource en bois d’origine bocagère mobilisable pour approvisionner de futures chaufferie bois.

Dans un second temps, le stagiaire sera chargé de développer la prospection de nouveaux projets bois-énergie. Pour cela le stagiaire réalisera l’inventaire des structures et établissements consommateurs d’énergie sur le territoire en vue de les cibler pour promouvoir le développement de chaufferies automatiques au bois déchiqueté.

Le stagiaire pourra être amené à réaliser d’autres missions relatives au développement de la filière bois-énergie. Ainsi nous souhaitons réaliser un document de communication sur les services rendus par le bocage sur les exploitations agricoles afin de sensibiliser l’ensemble de la profession agricole à l’importance du maintien du bocage pour la conduite d’exploitation.

Enfin selon les besoins durant la période du stage le stagiaire pourra réaliser un ou des plans de gestion du bocage (PGB) au sein d’exploitations agricoles. Le PGB consiste à réaliser une estimation de la production de bois déchiqueté par le bocage de l’exploitation sur une durée de 15 ans. Cet outil permet de vérifier si l’exploitation produit suffisamment de bois pour sa propre consommation dans le cadre de la mise en place d’une chaudière automatique au bois déchiqueté sur l’exploitation. De plus cet outil identifie les linéaires de bocage présentant de enjeux particuliers tels que la biodiversité ou la qualité des eaux.

Profil :

  • Etudiant en License III, Master I ou II sur le développement territorial, les énergies renouvelables ou la filière agricole ou environnement.
  • Permis B souhaité.

Informations :

  • 3 mois ou 6 mois à partir de janvier 2018 (en fonction des périodes de stage)
  • Une indemnisation légale mensuelle (12,5% du plafond horaire brut de la Sécurité Sociale) sera versée soit 554,40€ (gratification brute) + tickets restaurants.
  • Les remboursements de frais de déplacement, au départ du lieu de stage défini dans la convention s’effectueront sur la base du barème de la fonction publique.

louis chevallier
4 cour de l'abbaye
59550 - maroilles
,