Développement d'algorithmes embarqués pour véhicules électriques & hybrides : contrôle des machines électriques synchro-réluctantes

IFP Energies nouvelles | Ref : 2018_R11_ME02

Stage - Mathématiques Appliquées

  • Début

    entre mars et juin 2018

  • Durée

    6 mois

  • Localisation

    Hauts-de-Seine

  • Indemnité

    à définir


IFP Energies nouvelles est un organisme public de recherche, d’innovation industrielle et de formation intervenant dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. Sa mission est d'apporter aux acteurs publics et à l'industrie des technologies performantes, économiques, propres et durables pour relever les trois grands défis sociétaux du 21e siècle : changement climatique et impacts environnementaux, diversification énergétique et gestion des ressources en eau. Son expertise est internationalement reconnue.

IFP Energies nouvelles poursuit 5 priorités stratégiques, indissociables et complémentaires dans l'accomplissement de sa mission d’intérêt général :

  • Produire à partir de sources renouvelables des carburants, des intermédiaires chimiques et de l'énergie
  • Produire de l’énergie en réduisant l’impact sur l’environnement
  • Développer des transports économes et à faible impact environnemental
  • Produire à partir de ressources fossiles des carburants et intermédiaires chimiques à faible impact environnemental
  • Proposer des technologies respectueuses de l'environnement et repousser les limites actuelles des réserves d'hydrocarbures

Son école d'ingénieurs, partie intégrante d'IFP Energies nouvelles, prépare les générations futures à relever ces défis.

Développement d’algorithmes embarqués pour véhicules électriques & hybrides : contrôle des machines électriques synchro-réluctantes

Contexte

Les machines électriques synchrones de nouvelle génération (machines synchro-réluctantes) présentent un compromis très intéressant entre les performances atteignables (densité de puissance/couple et rendement) et leur coût de fabrication et maintenance.

Afin d’exploiter au maximum le potentiel de la technologie et fournir un rendement et une performance élevés dans toutes les conditions de fonctionnement, notamment pour les applications de traction automobile, il est nécessaire de disposer de stratégies de contrôle qui soient capables d’assurer un pilotage précis et robuste aux variations paramétriques.

Objectif

Le travail consistera dans le développement d’algorithmes de contrôle de machines synchro-réluctantes permettant de minimiser les pertes induites au niveau du système machine – onduleur et prenant en compte la spécificité des zones de fonctionnement couple/vitesse de la machine (basse vitesse fort couple, haute vitesse puissance constante, etc) ainsi que l’impact sur le pilotage de l’électronique de puissance. Ces algorithmes pourront s’appuyer sur une structure de contrôle direct du flux statorique.

L’étude portera notamment sur :

  • L’estimation de grandeurs physiques non mesurables (flux, température).
  • La prise en compte des effets de la saturation magnétique.
  • L’analyse de l’impact de la commande proposée sur le contenu harmonique des signaux.

Les stratégies de contrôle développées seront de type « model-based » et seront implémentées dans un μ-contrôleur pour être ensuite validées sur un moyen d’essai expérimental.

Profil

Ecoles d’ingénieurs ou Master 2 avec de solides connaissances en automatique.

  • Des connaissances en génie électrique seraient un grand plus.

Fabien Vidal-Naquet
1 et 4 avenue de Bois-Preau
92852 Rueil-Malmaiso - Rueil-Malmaison cedex
,