STAGE INGÉNIEUR R&D - H/F

Montupet | Ref : STAGE R&D

Stage - Mécanique

  • Début

    mars 2018

  • Durée

    6 mois

  • Localisation

    Hauts-de-Seine

  • Indemnité

    1124€


Montupet est un groupe industriel, intégré à la division Light Metal Casting du Groupe canadien Linamar. 

Spécialisé dans les pièces très sollicitées des moteurs et des châssis automobile, Montupet conçoit, développe et produit des pièces moulées en aluminium et usinées, pour un large panel de constructeurs automobiles et de sous-traitants de rang 1.

AUDI, BMW, DAIMLER, FORD, GENERAL MOTORS, PEUGEOT-CITROEN, RENAULT-NISSAN et VOLVO sont pour Montupet les clients sur le long terme pour les culasses et les pièces moteurs en général.

L’entreprise possède neuf unités, en France, Irlande du Nord, Espagne, Bulgarie, Mexique et Inde. 
Les process utilisés sont adaptés aux design et aux spécifications des clients. 
Les ingénieurs et techniciens du Centre de Développement, situé près de Paris, utilisent des technologies de pointe pour satisfaire aux exigences croissantes de nos clients.

STAGE INGÉNIEUR R&D - H/F
Optimisation des protocoles de laboratoire de caractérisation des noyaux de fonderie.

Les pièces de fonderie sont fabriquées grâce à l’utilisation de noyaux : mélanges de sable et de résines, qui permettent la réalisation des conduits intérieurs des pièces.

Dans un contexte environnemental de plus en plus restrictif, Montupet développe un nouveau procédé de noyautage à liant inorganique, visant à réduire ses émissions (par rapport à un procédé boîte froide à liant polyuréthane). Ces nouvelles résines à base de silicates ont une chimie et des propriétés encore peu connues dans le secteur industriel.

Afin de se doter de moyens de caractérisation adaptés à ces nouveaux matériaux, le service R&D souhaite revoir les protocoles d’essais, utilisés jusqu’à présent pour valider la qualité du liant. En effet, les caractéristiques d’un « bon liant » organique ne sont plus nécessairement valables dans le cas d’un liant inorganique.

Les noyaux de fonderie doivent répondre à un certain nombre d’exigences, notamment en termes de propriétés mécaniques, résistance à l’humidité, demande acide du sable. Ils doivent, par exemple, être suffisamment résistants pour permettre la coulée de la pièce, puis par la suite se dégrader facilement pour rendre possible leur extraction (étape de débourrage).

L’objectif du travail entrepris par le stagiaire sera de mettre à jour les protocoles d’essais de laboratoire ainsi que le cahier des charges « liant », afin de les adapter à ces nouveaux liants (adaptation des anciens + création de nouveaux protocoles).

Missions : 

Pour ce faire, le stagiaire aura à sa charge la création et la réalisation d’un plan d’essais, dont les résultats permettront de mettre en avant les caractéristiques critiques de l’inorganique.

Les objectifs de la mission sont :

  • Organisation et réalisation d’un plan d’essais en laboratoire et en environnement de production;
  • Analyse et interprétation des résultats;
  • Mise à jour et rédaction des instructions et cahier des charges correspondants;

Au sein du service Recherche et Développement (R&D) et sous la responsabilité d’un ingénieur R&D, vous travaillerez en étroite collaboration avec les équipes du centre de développement et les services de production.

Profil : 

Etudiant en deuxième année d’une école d’ingénieur généraliste/ Fin de cursus IUT Mesures physiques

  • Vous faites preuve de bonnes capacités de communication, d’organisation et d’esprit de synthèse
  • Vous avez un goût prononcé pour le travail de terrain dans un milieu industriel
  • Force de proposition, vous montrez une bonne capacité d’analyse et appréciez le travail en équipe

SERVICE RECRUTEMENT
202, quai de clichy
92112 - Clichy cedex
,